t

Louis FAGLIN  Paris -1899

Il apparaît au 16èmè siècle sur des « chemises » munies de petites ouvertures sur les poignets qui accommodaient un ruban pour les attacher.

Au 17ème siècle les premiers boutons de manchettes sont portés à Versailles à la Cour du Roi Louis XIV où toutes les extravagances sont circonstances. La richesse de la culture et des habits orientent bientôt les boutons de manchettes vers des pièces ornées de chaînes.

Ces ornements sont réalisés à la main soit en argent soit en or et réservés aux riches aristocrates.  Vers 1840 la manchette double devient connue sous le nom de « manchette française » et sera le début d’une longue aventure du Bouton de Manchettes.

 

Sous le règne de Napoléon (1809-1873) la ville de Gonesse est une ville très connue pour son abondante production de produits en nacre. C’est donc naturellement là que Léon Faglin établit sa manufacture en 1899 et applique la technique de la nacre à sa fabrication de Boutons de Manchettes.

 

Avec les Années Folles le développement des Boutons de Manchettes fût très rapide grâce aussi aux créateurs de mode.

 

En 1924, Monsieur BOYER s’associe à Monsieur FAGLIN alors qu’il vient d’inventer un système de bâtonnet pour sécuriser la fermeture et rend les boutons de manchettes faciles à porter. A nos jours ce système reste très utilisé.

 

De l’aristocratie aux gentlemen dandy, des hommes d’affaires aux artistes de hip-hop, les Boutons de Manchettes se portent comme un signe distinctif d’élégance, de mode, sur des tenues de soirées ou bien décontractées.

ルイファグラン カフス パッケージ
HISTOIRE du Bouton de Manchette

 Copyright (C) Louis FAGLIN